“ J’aime passionnément participer à l’œuvre de la vie en libérant et restituant le sens du terroir. ”

“La relation entre le sol et sa cuvĂ©e, l’axe principal de ma philosophie d’aujourd’hui. Tenter de transmettre Ă  un consommateur l’Ă©nergie du sol au travers des bulles. Ma passion pour les sols amène Ă  modifier foncièrement les mĂ©thodes culturales de la vigne (système de taille, Ă©cartement des rangs, hauteur de la vigne, mode de culture des sols…).”

“Meunier” le cĂ©page roi de la Champagne… Ma vie, ma passion, ma raison d’ĂŞtre vigneron. CĂ©page emblĂ©matique du domaine Taillet, uniquement en très vieille vignes sur sols vivants d’argiles et sous-sols calcaires, silex, marnes et argiles. Pour moi, le Meunier c’est le fruit, la finesse, la longueur en bouche et une palette aromatique extraordinaire.

HISTOIRE

Nichée au coeur de la Vallée de la Marne, la maison Taillet commercialise ses premières bouteilles en 1961. Aujourd’hui gérée par Eric Taillet, la 4ème génération, elle s’affirme plus que jamais dans sa philosophie de travailler les vignes dans le respect de l’environnement et en harmonie avec la nature.

Désormais, pour Eric Taillet, créateur d’émotions en Champagne, une seule priorité : des vendanges d’exception pour un champagne d’exception. Un perfectionniste, qui souhaite conserver dans chacun de ses champagnes, une typicité et un style qui se reconnaît à la première gorgée.

CONDUITE DE LA VIGNE

Depuis plusieurs annĂ©es, le vignoble est cultivĂ© sans dĂ©sherbants, sans engrais. “Nous recherchons une culture sur sol vivant, et au travers d’un apport de matière organique, Ă  encourager le dĂ©veloppement de la vie microbienne, l’enracinement secondaire profond (rĂ©vĂ©lateur de terroir) et la rĂ©serve en eau.”

Certifié HVE et VDC

Nous labourons, passage des charrues, tonte rase. Nous faisons aussi beaucoup d’expérimentations : 

  • 80 ares de vignes ont Ă©tĂ© tressĂ©s et nous souhaitons Ă©tendre ce système.
  • Plantation du Pinot Gris et Petit Meslier pour une finalitĂ© bien prĂ©cise. 
  • Plantation de 600 hĂŞtres communs ; dans le but d’attirer des oiseaux, abeilles, insectes afin de crĂ©er de la biodiversitĂ©.

VINIFICATION

“InstallĂ© en 1970, nous utilisons un pressoir en bois traditionnel.  Au niveau des contenants, nous avons des fĂ»ts de chĂŞne (400, 500, 600 L) – et des cuves inox entre 10 HL et 25 HL, pour faire beaucoup de parcellaires. 

​Après la vendange, on laisse reposer les jus, on ne touche à rien. Le but est de créer une réduction pour contrer l’oxydation et conserver du fruit. 

​Nous ne faisons pas de filtration  ni de passage au froid. Les vins de rĂ©serve sont conservĂ©s sur lies fines en rĂ©gulation de tempĂ©rature en cuve inox. Nous pratiquons une vinification raisonnĂ©e, dans le but de laisser les vins s’exprimer seuls, sans brutalitĂ© ni interventions excessives.”

​¼ de la production est élevée sur bouchon technologique, le reste en capsule.

Etoile Michelin-1.svgEtoile Michelin-1.svg  Les Crayères, par Philippe Mille (Reims)

Substance, par Matthias Marc (Paris 16)

La Briqueterie (Vinay)